La méthode quatre-quatre

Exploration. Dessins aux deux crayons (un noir, un blanc) sur photocopies en couleurs d’une vue de la grotte de Lu He Dong, province de Guangxi, Chine, prises dans les quatre sens possibles. Série 1, sur quatre. Chaque dessin : 21 x 29,7 cm. 2016.

Sans doute l’intitulé de cette contrainte fait-il songer au monde de l’automobile sophistiquée mais c’est une erreur de vos sens abusés, le seul moteur qui puisse requérir notre attention s’avérant celui censé mettre en branle la créativité – une créativité « tout terrain ». Une page

blanche, parfaite qu’elle est dans sa vacuité mais tétanisante d’autant (du moins pour certains), peut avantageusement être remplacée par quelque fragment de réalité (en l’occurrence lemorceau choisi d’une photo imprimée dans un magazine) qui servira de support à l’imaginaire.

 

On revient donc à la question de la « lecture » des formes, bien connue depuis que les Antiques ont vu un visage dans la lune et Léonard des batailles dans les murailles. Partant du connu pour arriver à l’inconnu, il s’agit de (ré)inventer des images, ne les perturbant pas ici comme pourrait le faire un collagiste mais s’appliquant à faire surgir par le dessin les apparitions décelées qui ne demandaient qu’à se matérialiser.
 

Une fois révélé le mystère à l’endroit, pourquoi ne pas réitérer à l’envers, à l’instar du bon roi Dagobert et conforté dans cette entreprise par la sagesse du Talmud (« Qu’as-tu vu ? — J’ai vu un monde à l’envers ; j’ai vu les riches en bas, et les pauvres en haut. — Mon fils, tu as vu le monde véritable »).

Enhardis par ces « résultats » (à l’ornière desquels, suivant le conseil avisé de René Char, il ne s’agit pas de s’attarder), attaquons les deux autres possibilités pour que l’image dise ce qu’elle
voulait dire, « littéralement et dans tous les sens ».
Exaltés, multiplions par quatre ces variations pour obtenir des séries de seize dessins à partir du même point de départ, la paresse oupeinpienne n’étant pas vraisemblable. Les usages possibles seront fonction de ce que chacun élira comme document de base pour jouer ainsi sur un nombre (carrément) arrêté de potentialités. L’idiosyncrasie aidant, des développements inouïs ne devraient pas manquer d’advenir.